Que devient-on deux ans plus tard ?

Fin Parque Nacional Tierra del Fuego

ll y a de cela bientôt deux ans, une dernière descente m’amenait vers la ville portuaire d’Ushuaia, ultime ville d’Argentine regardant vers le sud, sur le canal Beagle. Des fois je l’oublie, et parfois mes souvenirs me le recrachent en plein visage. Hé oui c’est vrai, j’ai traversé les Amériques en vélo. J’avais derrière moi plus de 30 000 kilomètres, partagés avec une trentaine de personnes rencontrées sur la route ou dans la plus grande des solitudes. Tous ces kilomètres réunis sur une carte ressemble à ça: Lire la suite

Les 10 meilleures routes à vélo des cordillères des Amériques

Voici le top 10 de mes meilleurs segments de routes de cette folle aventure. On trouvera ici différents paysages qui m’ont ouvert le plus les yeux, qui m’ont fait échapper le plus de « wow », ce que je recommanderais sans hésiter à ceux qui voudraient vagabonder à vélo, à pied, en voiture, à dos de mule ou peu importe dans les montagnes du continents.

Vous trouverez les cartes des segments choisis en cliquant ici

10. Dempster Highway, Territoires du Nord-Ouest et Yukon, Canada

Dempster Highway

C’est là que tout a commencé. Bien que je voulais pédaler à travers les montagnes du continent, je m’étais trouvé de belles petites routes pavées. Cependant, commencer par 700 km de gravier sur la route la plus septentrionale (et bien isolée) du Canada m’a contaminé. Si je me suis par la suite compliqué la vie à prendre des petites routes, c’est la faute à la Dempster Highway, qui ma séduite par le peu de traffic et les paysages infinis. Cette route traverse une forêt bien nordique, de grandes zones de toundra et deux massifs montagneux. Deux traversées de rivières se font en bateau. Rares sont les points de ravitaillement, à part quelques villages amérindiens au nord de la route. En milieu de parcours, un îlot de civilisation (restaurant, camping, douche, garage) peut dépanner, sans toutefois pouvoir y faire des réserves de nourriture. Mais si on se prépare bien, cette route du Grand Nord Canadien épatera. Ne pas oubliez le chasse-moustique.  Lire la suite

Bilan : Chili et Argentine

Fin Parque Nacional Tierra del FuegoAvec les cheveux qui ne finissent pas d’allonger au fil des kilomètres, je sors de la Bolivie et entre au Chili à la fin d’octobre 2013. Si certains de mes amis me disaient à ce moment-là « Déjà au Chili! Tu as presque terminé! Il ne reste que deux pays! », j’acceptais les encouragements tout en rectifiant. On oublie que le Chili, avec une géographique atypique en forme de mince bande de terre entre le Pacifique et les Andes, de 180 kilomètres de large en moyenne (oscillant entre 90 et 440 kilomètres), s’étend cependant sur près de 4 300 kilomètres du nord au sud. Avec son voisin, il partage la troisième plus grande frontière politique du monde (après Canada-États-Unis et Kazakhstan-Russie). L’Argentine, quant à elle plus large, est le huitième plus grand pays du monde. Dans les deux pays, j’ai parcouru 7 625 kilomètres, soit presque le quart de tout ce que j’aurai parcouru à travers les Amériques!

Si d’un côté, on me regardait étrangement à travers les hommes bien rasés, de l’autre, je m’intégrais plus facilement avec mes cheveux longs et ma barbe où tout est un peu plus relax (point sur lequel les Chiliens aiment bien souligner par là la « paresse » de leur voisin). Malheureusement, Lire la suite