États-Unis : bilan

Et un deuxième pays de traversé! Le Canada et les États-Unis présentent à eux seuls presque le tiers du périple. L’anglais est maintenant derrière moi et j’entame une toute nouvelle étape dans le monde hispanique latino-américain. Je suis passé d’un extrême à l’autre aux États-Unis, de la montagne au désert, de la chaleur au gel, de l’air pur au feu de forêt. Deux mois de voyage avec Jörg se sont terminés près de Yellowstone, et après un mois en solitaire sur la route, j’ai eu le bonheur d’accueillir Pablo à Santa Fe, Nouveau-Mexique, avec qui je partagerai les prochaines aventures! Merci à Arkel d’avoir contribué à équiper Pablo d’un ensemble de sacoches de vélo!

Des chiffres et des lettres

États-Unis
Du 31 août au 11 novembre 2012
73 jours dont 48 jours à vélo
4033 km, total à l’odomètre : 8579 km
37 traversées de la Division Continentale
3 crevaisons
16 matins avec gel au sol au réveil
84 km en moyenne par jour pédalé (55 par jour total)
Vitesse moyenne de 16,8 km/h
Journée la plus grande : 128 km
Journée la plus courte : 37 km
Journée la plus rapide : 23 km/h
Journée la plus lente: 9,5 km/h
Vitesse maximale: 73,5 km/h

Où dormir? Lire la suite

Une petite ville d’espoir

Je mentionnais dans mon article sur le Colorado comment Gunnison m’a impressionnée par ses initiatives de développement durable. Mon hôte dans cette petite ville étudiante était Tawny, une jeune femme bien impliquée dans sa communauté. Sur les cinq à six milles habitants, environ 2000 sont étudiants. De quoi rajeunir une population! Tawny travaille pour le Wilderness Pursuit, une organisation qui permet aux étudiants de participer à des activités de plein-air et de louer du matériel pour le camping, la randonnée, l’escalade et le vélo, et ce, à faible coût.

Tawny m’a fait découvrir son campus universitaire, qui a récemment implanté un système d’emprunt de vélo, administré par la bibliothèque. Un bouquin et un vélo pour 48 heures, ça s’emprunte avec la même carte! L’objectif est d’encourager les étudiants à se déplacer dans la ville à vélo plutôt qu’en voiture, et d’éventuellement se procurer leurs propres vélos.

Lire la suite